L' Adeva, Association pour la Défense de l'Environnement de la Vallée de l'Aubetin et de ses environs, a été créée en sous-préfecture de Meaux le 6 septembre 1991.

Ses buts :

  • Préserver le cadre naturel, culturel, esthétique et écologique des vallées de l'Aubetin et du Morin.
  • Protéger les zones humides, éléments indispensables à la biodiversité et à l'alimentation des nappes phréatiques, lutter contre le mitage et la destruction des surfaces boisées, convaincre nos élus de la nécessité de préserver une certaine ruralité à nos villages.
  • Tout au long de ces années par ses actions l'ADEVA a obtenu des modifications ou annulation de projets qui risquaient de détruire notre cadre de vie ou étaient contraires à la législation en vigueur.

Les réussites de l'association :

  • Annulation, par le tribunal administratif de Versailles, d'un permis de construire ayant pour conséquence, l'annulation du projet de Disney d'utiliser l'aérodrome de Voisin comme base d'hélicoptères et autres engins, sources de bruit et pollution de l'air. Décision du tribunal en 1995 avec dédommagement de 5000 francs à l'ADEVA.
  • En collaboration avec les habitants, annulation de l'autorisation de créer un élevage de porcs au hameau de la Boisserotte commune de SAINTS, au grand soulagement des voisins du projet qui voyaient les prix de leur maison baisser de 20 à 30%, sans oublier l'impact olfactif rendant la vie pénible.
  • En 1992 et 1993 la déviation de Coulommiers étant déjà à l'ordre du jour, l'ADEVA s'opposa au saccage des Vallées de l'Aubetin du Morin et avec l'aide de certains élus (particulièrement Mr Morin vice-président du Conseil Général) le projet de déviation sud fut abandonné au profit de la déviation nord, puis remisé dans les cartons...pour mieux revenir en 2010 !
  • Lors de la modification des couloirs aériens en 2002, l'ADEVA a participé activement à la création et l'animation du CEFNA, ( Collectif Est Francilien contre les Nuisances Aériennes.) qui a obtenu de bons résultats afin que les nuisances soient moindres.

L' ADEVA est impliquée dans de nombreuses actions :

  • La création du Parc Naturel Régional des deux Morin. L'ADEVA est à l'origine de l'association de promotion de ce PNR auprès des habitants et des élus. L'ADEVA vice-présidait cette association encore pour l'année 2011.
  • Le refus du projet de contournement de Coulommiers porté par M. Riester et Mme Picard.

L' ADEVA est signataire de la charte régionale de biodiversité et membre de :

  • Environnement 77 ( association départementale de S et M. )
  • Ile de France Environnement ( fédération de l'île de France )
  • Association de promotion du PNR des deux Morin
  • L'entente des associations de protection de l'environnement et des riverains de l'Aubetin et du Grand Morin


Rassemblement du 23 octobre 2011

Réponse au Préfet de Région concernant le PNR 

Assemblée Générale du 3 février 2017


Sous l'impulsion de Nathalie, un nouveau bureau est constitué.

Outre le rapport moral, il est fait rappel des positions de l'ADEVA sur le projet de contournement de Coulommiers et le projet de PNR. 

Madame Jane Buisson, invitée de France Nature Environement 77, présente un historique détaillé.

Depuis le 18 novembre 2010, un collectif de 7 associations, dont l'ADEVA, a été constitué pour agir ensemble : s'informer, informer, être force de propositions et influer sur les décisions prises par les collectivités territoriales (conseils municipaux, Conseil Général et Conseil Régional) concernant ces deux projets. L'action commune s'est déjà traduite par un communiqué commun dans le Pays Briard et une prise de contact auprès des élus des communes du canton de Coulommiers. Après quelques années où le projet semblait gelé, le projet de contournement est de nouveau souvent mentionné notamment par la commune de Coulommiers dans les réunions publiques. Par conséquent, l'ADEVA se fixe aujourd'hui l'objectif de relancer ce collectif.

Concernant le PNR, l'ADEVA décide d'y consacrer une attention et des moyens. Il est opportun de mener des actions d'information auprès de la population et de continuer de chercher à mobiliser les élus.

Les adhérents sont préoccupés par la question de l'EAU sur notre territoire et se fixe comme objectif de faire le point sur cette question.